Le 3 novembre, le monde entier célèbre la Journée internationale de la gentillesse. Photo d'illustration

Journée internationale de la gentillesse le 3 novembre.

Et si vous étiez (plus) gentil !

« Sois gentil, pas méchant, c'est pas gentil d'être méchant, c'est mieux d'être gentil... » Telle est la contine télévisuelle que beaucoup connaissent. En même temps, comment contredire de tels propos. Sauf que ce n’est pas aussi simple que cela puisque depuis l’an 2000, on célèbre dans le monde la journée internationale de la gentillesse. Née à Singapour sous le nom de World Kindness Day, cette journée historiquement célébrée le 13 novembre, a été déplacé le 3 novembre pour respecter la commémoration des attentats du 13 novembre 2015.

Alors si une journée de la gentillesse, peut-on en déduire que nous ne sommes pas (assez) gentils ? Telle est la question. Quelle que soit la réponse, la gentillesse est belle et bien une valeur à laquelle tout le monde, ou persque, est attaché.

C’est pour votre bien-être.

Alors pourquoi être gentil ? Brisons le coup tout de suite aux idées reçues. Être gentil, ce n’est pas vivre dans le monde des Bisounours, ce n’est pas dire oui à tout, ce n’est pas être naïf, ni se faire avoir. Être gentil c’est embrasser la générosité, la bienveillance et l’altruisme. Finalement, et vous le savez certainement, la gentillesse est un état de bien-être qui se propage facilement dans la vie personnelle et dans le monde professionnel. Entre amour, tendresse, solidarité, bonté et éthique, elle participe au développement personnel. Et si on vous disait aussi qu’un tel état d’esprit était bénéfique pour votre santé physique et psychique, seriez-vous prêt à être plus gentil ? Essayez, après tout, c’est comme un bonjour ou un sourire, ça ne coûte rien.

Vous souhaitez qu’on parle de votre événement ?

Être recontacté