Retour Besoin d'aide ?

Soirée : NAPALM DEATH Riom

Concerts, soirées

Cet évènement est terminé ! Voir plus d'événements similaires

Evènement terminé !

Soirée : NAPALM DEATH Riom

Adresse complète :

  • La Puce a L'Oreille
  • 16 Rue du Général Chapsal
  • 63200 Riom

20h30 à 23h30

Vous souhaitez compléter ces informations ?

Description

Icône incontournable de la scène Grindcore internationale, Napalm Death fait ses débuts en 1981 à Meriden près de Birmingham suite à l'impulsion de Nick Bullen (basse), Miles Ratledge (batterie) et Simon Oppenheimer (guitare). Quelques mois plus tard, le trio est rejoint par un quatrième membre, Graham Robertson (basse). Inspiré par la vague punk et anarcho punk des Crass, Rudimentari Peni, The Ex, Napalm Death effectue son premier concert le 25 juillet avec Bible Of Sins, Corrupt Youth, Hiroshima et Society's Victims.

Sujet à une instabilité chronique, Napalm Death ne prend même pas le temps d'user ses musiciens. Simon Oppenheimer est le premier à faire ses valises en août 1982, remplacé par Darryl Fedeski jusqu'en octobre. Ce départ oblige Robertson à glisser à la guitare et le recrutement d'un nouveau bassiste, Finbarr Quinn (ex-Curfew). Entre 1982 et 1983, cette formation effectue plusieurs concerts en compagnie de Amebix, Antisect ou The Apostles et enregistre quatre démos dont une apparaîtra sur la compilation Bullshit Detector en 1984.
L'année 1983 est une période de hiatus. Napalm Death n'effectue qu'un seul concert, Bullen butinant à droite à gauche, notamment avec Justin Broadrick et son projet Final. A l'issue d'un show, Ratledge et Bullen demandent à ce dernier d'intégrer Napalm Death qui repart en trio avant de redevenir quatuor avec l'arrivée de Peter Shaw (ex-Autism). Après l'enregistrement de Hatred Surge, surgissent quelques dissensions entre Bullen et Broadrick, qui souhaitent tendre vers un style plus extrême, et Ratledge. Ce dernier est remplacé par Mick Harris en décembre 1985. Entre cette date et 1986, Napalm Death écume toute la zone de Birmingham avec Amebix, Antisect ou Chaos UK et enregistre sa sixième démo, From Enslavement To Obliteration suivi de ce qui deviendra la première face de Scum.
Les tensions prennent une autre dimension peu après. Bullen commence à être blasé et, suite au départ de Broadrick chez Head Of David, lache totalement l'affaire pour se consacrer à la littérature et à la philosophie. Le départ de Bullen marque la fin du Napalm Death originel. Les rescapés partent en quête de nouveaux membres et recrutent Bill Steer, guitariste de Carcass, ainsi que Lee Dorrian, promoteur de concerts, pour enregistrer la face B de Scum aux Rich Bitch Studios en mai 1987. Après une courte tournée, Jim Whiteley est remplacé par Shane Embury (ex-Unseen Terror) à la basse. Napalm Death apparaît alors sur deux compilations, deux Peel Sessions, ainsi qu'un split avec S.O.B.. La formation repart en studio pour l'enregistrement du second album, From Enslavement To Obliteration et participe dans la foulée au BBC Arena Heavy Metal Special, avant d'enchaîner sur une tournée qui les mène au Japon. De retour, Steer annonce son intention de se consacrer uniquement à Carcass et Dorrian part fonder Cathedral.
Les chaises musicales se calment quelque peu avec l'arrivée de Jesse Pintado (ex-Terrorizer) et Mark Greenway (ex-Benediction). Napalm Death démarre alors le Grindcrusher Tour avec Carcass, Bolt Thrower et Morbid Angel et recrute un second guitariste, Mitch Harris (ex-Righteous Pigs). Le groupe s'embarque pour la Floride travailler avec Scott Burns pour la réalisation du troisième album, Harmony Corruption, qui marque une césure par son style plus death metal. Après la tournée qui s'en suit, Mick Harris créé son projet Scorn dans lequel on retrouvera Bullen.
Le nouvel album Utopia Banished est enregistré avec Danny Herrera, un viel ami de Jesse Pintado. Dès lors, Napalm Death n'arrête pas de tourner, enchaînant le Campaign for Musical Destruction Tour aux côtés de Dismember, Obituary, Carcass et Brutal Truth et participant à la compilation Alternatives Tentacles de covers des Dead Kennedys avec "Nazi Punks Fuck Off". Après l'enregistrement de Diatribes, l'atmosphère s'obscurcit. Suite à des tensions avec Mike Greenway, ce dernier est échangé avec Phil Vane (Extreme Noise Terror), avant de revenir au sein de Napalm Death.
Jusqu'en 2004, le groupe de Birmingham enregistre quatre albums supplémentaires mais doit faire face cette année-là au départ de Jesse Pintado à cause de problèmes personnels (il décèdera en 2006). Napalm Death devient quatuor et sort The Code is Red...Long Live the Code sur lequel apparaissent Jello Biafra, James Jasta ou Jeff Walker. Le treizième album, Smear Campaign, voit le jour en 2006 auquel fait suite une avalanche de dates à travers le monde. Le Smear Campaign Tour qui s'ensuit est l'occasion pour le groupe de rendre hommage à Pintado, décédé pendant l'enregistrement de l'album. Le World Domination Tour qui s'ensuit en 2007 et 2008 annonce la sortie imminente d'un nouvel album studio. C'est chose faite en 2009 avec Time Waits for No Slaves, qui, vingt-deux ans après Scum, confirme la vitalité de ce groupe. Impression plus que renouvelée trois ans plus tard avec Utilitarian à la sauvagerie toujours assumée. Son quinzième album studio, Apex Predator - Easy Meat, paru en 2015, témoigne que Napalm Death ne perd rien de ses qualités avec le temps.


INFOS TARIFS
Réduit : 23€
Plein : 25€

Encore plus de choses vous attendent !

Que faire ce week end ? Ou sortir ? Des questions auxquelles vous trouverez vos réponses ici...

Sortir gratuitement , occuper ses enfants , choisir de s'amuser à l'intérieur ou à l'extérieur en fonction de la météo, sortir en famille ou sortir entre amis , trouver des idées et des activités pour un enterrement de vie de jeune fille ou un enterrement de vie de garçon ...

Le seul risque, c'est de ne pas avoir assez de temps libre...



Vous aimerez aussi

Informations fournies à titre indicatif et sous toutes réserves d'erreurs, d'annulations ou d'omissions. Téléphonez avant de vous déplacer.