Retour Besoin d'aide ?

Exposition 1915-1916 "l'enlisement de Verdun" Digne-les-bains

Expositions, visites, cultures

Cet évènement est terminé ! Voir plus d'événements similaires

Evènement terminé !

Exposition 1915-1916 "l'enlisement de Verdun" Digne-les-bains Photo d'illustration non contractuelle

Adresse complète :

00h00 à 23h59

amis Entre amis famille En famille intérieur Intérieur

Contacter l'organisateur

Vous souhaitez compléter ces informations ?

Description

Les Archives évoquent la deuxième année du premier conflit mondial, marquée par la grande bataille de Verdun, qui débutant en février 1916 marqua tous les esprits des « pioupious » comme des civils.


Après les pertes colossales des premiers mois de la guerre, la mortalité diminue en 1915 – année des percées et du « grignotage » selon le mot de Joffre – et fortement en 1916, malgré les grandes batailles. Tel est le cas, à partir de février 16, de Verdun – un symbole côté français car il faut « tenir » – puis de la Somme, en juillet : 420 000 morts britanniques et 200 000 français.
Sur le front occidental, les soldats désormais se terrent et se protègent grâce à des dispositifs, actifs et passifs, de la mitrailleuse aux fils de fer barbelés. Le soldat possède une expérience de la guerre. Il est aussi mieux équipé et mieux soigné.
L’artillerie demeure la principale pourvoyeuse de la « grande faucheuse ». Mais la guerre de tranchées confère une place particulière aux armes blanches, en particulier au couteau – à l’origine de bien des mythologies –, et à des armes nouvelles, tel le gaz, utilisé pour la première fois à Ypres par l’Allemagne.
L’attente est désormais pesante… Dans son trou ou sa tranchée, sa cagna ou son abri, en première ligne, en réserve, en instruction ou au repos, le poilu lit et écrit, tout comme, à l’arrière, sa famille, ses amis, ses « marraines » le font ; il bricole ; il photographie, dessine et parle aussi de sa guerre.
C'est aussi en 1915 que les classes 14 et 15 – les plus grandes victimes de la guerre – montent en ligne et font l'expérience du feu : de la chair à canon !


C’est cette histoire que les Archives départementales ont l’ambition de raconter durant la deuxième année du Centenaire.


Tarifs non communiqués.


 

Encore plus de choses vous attendent !

Que faire ce week end ? Ou sortir ? Des questions auxquelles vous trouverez vos réponses ici...

Sortir gratuitement , occuper ses enfants , choisir de s'amuser à l'intérieur ou à l'extérieur en fonction de la météo, sortir en famille ou sortir entre amis , trouver des idées et des activités pour un enterrement de vie de jeune fille ou un enterrement de vie de garçon ...

Le seul risque, c'est de ne pas avoir assez de temps libre...



Vous aimerez aussi

Informations fournies à titre indicatif et sous toutes réserves d'erreurs, d'annulations ou d'omissions. Téléphonez avant de vous déplacer.